• Vénus

    Vénus, la torride sœur de la Terre

    Mesurant 12000 km de diamètre, Vénus a quasiment le même diamètre que la Terre. Sa composition est également très voisine de notre planète ; elle possède un relief avec des vallées et des montagnes, un tellurisme important. On peut vraiment parler de planètes jumelles.
     Vénus aurait certainement eu le même destin que la Terre si elle ne se trouvait pas si près du Soleil, voisinage provoquant la transformation de la surface vénusienne en véritable enfer. Vénus est la plus chaude des planètes : il y règne une fournaise de 460 degrés. Pour voir plus chaud dans le système solaire, il n'y a que le Soleil lui-même ! Vénus enregistre aussi le record de pression : à sa surface, la pression est équivalente à celle que l'on trouve dans nos fosses marines. Vénus est balayée par des vents extrêmement violents (350 km/h). Entièrement couverte de nuages, Vénus est continuellement soumise à l'orage, le tonnerre y gronde inlassablement et les éclairs zèbrent sans arrêt son ciel. La touche finale de ce charmant paysage est la pluie... d'acide sulfurique et chlorhydrique !!
    Cette température extrême est générée par un intense effet de serre dû à la forte densité de l'atmosphère vénusien, à sa couche de nuages blancs laiteux qui réfléchissent intensément la lumière du Soleil, à sa pression et surtout à son atmosphère composé à plus de 96% de CO2. Vénus est une véritable Cocotte-minute. Ses nuages blancs renvoient la lumière, ce qui fait de Vénus l'astre le plus brillant du ciel avec une magnitude de -4,6.

    Par contre Vénus ne possède que très peu de magnétisme, il semblerait que son noyau métallique n'a pu se solidifier à cause de la croûte terrestre brûlante. La vitesse de rotation très lente de Vénus participe également à ce faible magnétisme. En effet, Vénus est la seule planète qui met plus de temps à tourner sur elle-même (243 jours) qu'autour du Soleil (224 jours) et en sens rétrograde en plus (l'origine de cette singularité est obscure, un impact d'une extrême violence peut-être, seul Uranus possède aussi cette particularité). Vénus a aussi l’originalité d'avoir l'orbite la moins excentrique du système solaire, elle dessine quasiment un cercle autour du Soleil.
    Vénus n'a pas de tectonique des plaques, tout simplement parce que sa croûte n'est pas divisée en plaques, contrairement à sa sœur la Terre. Cependant, ce n'est pas un astre mort, bien au contraire, l'intérieur de Vénus est fait de magma liquide. Vénus a à peu près la structure d'un œuf : une croûte solide uniforme (la coquille) mais un intérieur visqueux (le blanc), uniforme également, puis enfin un noyau liquide (le jaune).
    Vénus a par contre un volcanisme important qui aboutit à ce que sa surface soit couverte de lave solidifiée. Vénus est une planète vivante, qui bouge.

    Aussi surprenante que soit cette hypothèse, Vénus pourrait abriter une forme de vie dans ses épais nuages. Les scientifiques ont observé que des formes de vies appelées "extrêmophiles" ont la capacité de se développer dans des milieux très acides (comme les nuages de Vénus) ou aussi chauds que Vénus. Si nous ajoutons à cela l'énergie de la lumière et les éclairs nécessaires pour mélanger les éléments de la vie, il se peut qu'une vie microscopique soit présente dans les nuages vénusiens.

    Si Mercure semble liée au Soleil, Vénus l'est surtout à la Terre, non seulement par leurs similarités physiques, mais aussi par l'harmonisation de leur orbite : Vénus présente toujours la même phase à la Terre pendant ses conjonctions inférieures. Surtout, Vénus dessine un pentagramme autour de la Terre : lors de ses conjonctions supérieures au Soleil, Vénus se trouve sur l'une des branches de l'étoile. Vénus est également une planète intérieure, depuis la Terre, elle ne s'éloigne jamais du Soleil à plus de 46 degrés. Elle a la même attitude que Mercure : elle va et vient vers le Soleil, on ne la voit qu'à l'aube et au crépuscule, mais pendant plus longtemps et avec sa belle lumière, elle est la première à apparaître, la dernière à disparaître et la plus remarquable !

    Bien sûr, les critiques de l'astrologie diront qu'attribuer les notions de beauté, de plaisir et d'attraction à une planète infernale au magnétisme peu influent montre bien que l'astrologie n'est pas sérieuse... Et pourtant, en regardant de plus près, on s'aperçoit que toutes les planètes sont infernales, la vie ne peut se développer que sur la Terre. Et après tout, la déesse de l'amour ne vaudrait-elle pas la planète la plus... torride ???
    Sérieusement, remarquons avant tout la stabilité et l'homogénéité de Vénus : c'est la planète à l'orbite parfaite, sa rotation souligne sa lenteur, son atmosphère montre une température identique à chaque endroit. Vénus donne ainsi une idée de constance.
    Sa chaleur est due à l'effet de serre : Vénus capte l'énergie solaire, se l'approprie et la fait fructifier. N'est-ce pas là le principe d'attraction qu'elle symbolise ? N'oublions pas que l'énergie solaire est la plus grande richesse du système solaire, Vénus est la plus apte à l'attirer et à la développer.
    Et son affinité avec la Terre, si Vénus capte les valeurs solaires, elle rappelle aussi les valeurs terrestres (lunaires donc, comme nous le verrons). Son mouvement en synchronicité avec notre planète rappelle encore l'harmonie, la constance, la stabilité, l'équilibre et allons plus loin, Vénus est là où on l'attend, elle est donc fidèle, sûre et sécurisante pour la Terre qui sait qu'elle retrouvera sa sœur toujours aux mêmes endroits.
    Vénus entretient donc des rapports privilégiés avec les deux astres qui ont créé la vie. Elle montre ainsi sa propre affinité avec les valeurs de vitalité, c'est la planète qui fait la synthèse des énergies vitales. Si Mercure est celui qui connait le mieux le Soleil, Vénus est celle qui connait le mieux la Terre. Peut-être est-ce pour ça que les vénusiens sont parfois jaloux, leur planète qui aime tant la vie en est dramatiquement dépourvue (ou si peu fournie !), c'est peut-être pour ça qu'ils sont doués pour rendre cette vie chérie si agréable.


  • Commentaires

    1
    jeanphi et Nathy
    Mardi 27 Juillet 2010 à 22:02
    C'est impressionnant et pleins de savoir, merci Biribibi de nous le donner et d'apprendre que toute chose à une existence similaire ou pas
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :