• OVNIs et foi chrétienne


    Les théogonies, qu'elles soient chrétienne, juive, musulmane, taoïste, hindoue, bouddhiste ou autre Zohar mais nous pouvons étendre le cadre au chamanisme, toutes professent la pluralité des mondes habités, même si la religion catholique s'interroge sur la "docte ignorance" ou la rédemption des peuples des autres mondes. Plusieurs religions ou institutions religieuses n'ont pas de difficultés théologiques avec la notion que des êtres extraterrestres ont visité ou pourraient visiter la terre. Certaines religions ou croyances rares ou anciennes sont basées sur la notion d'une intervention extraterrestre, ou d'une aide, qui aurait débuté, encouragé ou causé le développement de l'humanité.

    Face à la réalité extraterrestre, la position du chrétien est nette, quoique opposée selon les individus : soit il s’agit d’un conte de bonnes femmes, soit il s’agit du Diable. L’argument récurrent est que la Bible, dans le récit de la Création, n’a nulle part mentionné que Dieu a créé la vie hors de la Terre. En outre, du moment que l’homme a été créé à l’image de Dieu, on ne peut imaginer qu’il existe, hormis les esprits, des êtres dotés d’intelligence et palpables, du reste, qui ne soient pas humains. Par conséquent, le phénomène ovni, c’est de la légende urbaine ou, pire, une invention démoniaque dans la vue de détourner de la foi les gens les plus crédules ou les moins avertis.

    A. Confrontation de l’argumentation du chrétien face aux cinq hypothèses ovni les plus en vogue

    1. Les extraterrestres, des descendants de Mu ou de l’Atlantide

    Cette hypothèse veut que les constructeurs d’ovnis soient des humains d’origine qui ont quitté la planète voilà déjà des milliers d’années, suite à un cataclysme de taille. Il est évident que ces humains d’origine désormais extraterrestres disposaient, déjà à l’époque, d’une technologie fort avancée. Ils auraient habité Mu et/ou l’Atlantide, deux continents d’existence conjecturale qui auraient sombré dans les flots.

    Les extraterrestres étant des hommes d’origine, attendu que l’homme est créé à l’image de Dieu, la chose ne pose pas problème. En effet, la Bible n’a jamais avancé que l’homme n’est pas capable de vivre hors de la Terre, ce qui aurait bien pu se passer dans des temps anciens[1].

    Toutefois, il est un point qui trouble quelque peu : lorsque le Seigneur demande à l’homme de dominer la Terre, en ce compris les plantes et les animaux, faut-il imaginer qu’il lui est, en outre, loisible de conquérir hors de la Terre ? La plupart des chrétiens estiment qu’il convient de répondre à cette question par la négative. Ce serait en effet défier l’autorité divine que de vouloir s’aventurer dans les cieux. Ils prennent pour exemple de l’expérience de la Tour de Babel, évocatrice à plus d’un titre.

    Quant à nous, nous pensons que les auteurs de la Genèse, tout inspirés par Dieu qu’ils étaient, n’avaient pas imaginé la possibilité que l’être humain pouvait un jour s’aventurer dans l’espace sidéral, réalité déjà tangible de nos jours, quoique de manière embryonnaire. Raison pour laquelle ce détail a été omis de la Bible. Ainsi, à notre sens, vivre sur un autre astre est compatible avec le message biblique, le livre sacré n’ayant pas formellement interdit une telle entreprise.

    2. Les extraterrestres, hommes du futur

    D’un futur assez éloigné les extraterrestres seraient les hommes. L’évolution des espèces oblige, leur morphologie est différente de la nôtre, bien que nous partagions la même origine humaine. Ces hommes évolués auraient autant maîtrisé les voyages temporels que les incursions interplanétaires.

    Du moment que, aux dires de cette hypothèse, les extraterrestres partagent la même origine que celle de l’homo sapiens, notre avis quant à ce rejoint exactement la conjecture sus-examinée. Bibliquement, elle n’est point aberrante…

    3. Les extraterrestres, purs esprits

    Les extraterrestres seraient des êtres spirituels, animés de bonnes ou de mauvaises intentions en notre endroit, qui ont la faculté de se matérialiser en empruntant un corps physique. Ils sont psychiquement plus avancés que l’espèce humaine.

    Un certain nombre de chrétiens assez ouverts ne nient pas cette hypothèse. Lesdits chrétiens ont cependant la drôle d’habitude d’assimiler les extraterrestres purs esprits à des démons. Ils soutiennent cela en se basant sur le raisonnement suivant : comme les extraterrestres font croire aux gens qu’il y a d’autres mondes habités, chose – disent-ils – incompatibles avec la Bible qui ne vise que la Terre comme seul lieu dans le vaste Univers pouvant abriter la vie, ces extraterrestres ont un désir de leurre du fait qu’ils font gober à qui veut bien les suivre un message non scripturaire.

    Une autre partie, non négligeable celle-là, celle des chrétiens du dimanche, ne daigne même pas y réfléchir : comme la chose les dépasse, c’est des fables à raconter aux nourrissons en mal de sommeil.

    Nous pensons quant à nous ceci : le monde spirituel n’ayant que faire des contraintes physiques, il est toujours possible de rencontrer des esprits même sur un astre dit mort, selon nos critères matériels. De plus, comme nous l’avons dit supra, la pluralité des mondes habités n’est pas contraire au récit biblique en général et la Genèse en particulier. Enfin, vouloir assimiler nécessairement les extraterrestres purs esprits à des forces négatives est quelque peu excessif. C’est que des faits relatés dans la Bible, faits de caractère divin, s'identifient à une réalité spirituelle, mais aussi… à une manifestation du phénomène ovni ! Le livre d’Ézéchiel au Chapitre premier et l’enlèvement du prophète Élie sont des exemples criants (hurlants même…). L’Église catholique, par ailleurs, considère les apparitions de Fatima comme des messages extrêmement utiles aux chrétiens. Or ces apparitions ont souvent été accompagnées de phénomènes insolites du style ovni…

    Ainsi, nous déclarons que si les extraterrestres sont de purs esprits, ils peuvent être animés de bonnes comme de mauvaises intentions. Ils ne sont pas forcément démoniaques, ce qui ne veut pas dire qu’ils sont forcément angéliques (« angéliques » au sens positif du terme).

    4. Les extraterrestres, génies et forces de la nature

    Les extraterrestres ne seraient extraterrestres que de nom, en fait, vu qu’il s’agirait des forces de la nature ou encore des génies, elfes et autres lutins plus ou moins féeriques. Il est des chrétiens qui soutiennent cette conjecture, mais avec une teinte de pessimisme. En effet, les génies et forces de la nature seraient, selon leur entendement, des démons précipités sur Terre lors du grand combat qui eut lieu dans les cieux. Lesdits démons affectionneraient des endroits précis de la planète. Ce raisonnement est établi simplement pour se refuser à croire à une vie hors de notre astre bleu, chose qui ne serait pas biblique…

    Avec tout le respect que nous devons aux partisans d’une telle hypothèse, nous estimons qu’elle est la moins fondée de toutes les cinq :

    - Au chrétien, nous dirons qu’il est dangereux d’assimiler à de la diablerie toutes entité ou force de la nature. En réalité, à notre sens, il s’avère difficile pour nous de connaître leurs intentions profondes. Certes, il est des génies et forces agressives et/ou exigeantes en contreparties lourdes. Il y en a cependant d’autres qui sont pacifiques et qui n’exigent que très peu de chose, voire rien du tout

    - À ceux qui assimilent totalement à des extraterrestres les génies et forces de la nature, nous dirons qu’il s’agit là d’une vision très réductrice du phénomène qui n’explique qu’une infime partie des cas rencontrés. N’a-t-on jamais vu des génies et forces de la nature exécuter des prouesses extra-atmosphériques à bord de leurs engins sophistiqués ! Et que dire des structures et phénomènes lumineux d’aspect peu naturel rencontrés sur la Lune, voire sur Mars ? Sont-ce là œuvres des génies et forces de la nature terrestres ? Impossible, vu leur caractère sédentaire (génies de l’eau, forces de telle forêt, …)

    5. Les extraterrestres, des êtres physiques, mais totalement différents de nous

    Aux dires de cette hypothèse, les extraterrestres seraient des êtres avec qui nous ne partagerions aucune portion dès les origines. Historiquement, physiquement et spirituellement, ils s’éloignent de nous. Peu importe qu’ils résident dans d’autres galaxies, voire dans d’autres dimensions ; peu importe leurs intentions, une chose paraît certaine : les extraterrestres sont beaucoup plus évolués que nous.

    Les chrétiens ne veulent pas entendre parler de ces conjectures qu’ils considèrent comme des élucubrations. Ils estiment que le seul être physique doué d’intelligence ne peut être que l’homme. Il est inimaginable, d’après eux, qu’un être non créé à l’image de Dieu fasse mieux bouger ses méninges que nous les nôtres. Du reste, la Bible est formelle : elle ne parle de créatures vivantes que sur notre globe bleu, pas ailleurs.

    Critiquons cet argumentaire en deux volets :

    - Le chrétien sombre, nous ne le répéterons jamais assez, dans un anthropocentrisme exaspérant. Il n’est pas écrit dans la Bible que nous sommes les seuls habitants de l’Univers

    - Quant au fait de déclarer que l’homme pourrait être le seul être physique doté de raison, avouons qu’il y a pertinence dans cette affirmation. En effet, il est troublant de se demander si les extraterrestres sont réellement créés à l’image de Dieu. Au cas où cela serait vrai, alors la Bible en prend un sérieux coup ! Or les extraterrestres d’apparence physique existent bel et bien et ils sont plutôt ingénieux… Peut-on dire qu’ils résultent du fourneau divin, mais n’ont pas revêtu son image, à l’instar des bêtes ? C’est difficile à avaler : il est inconcevable qu’un être non créé à l’image de Dieu soit capable de fabriquer un ovni

    Pour notre part, nous jugeons que les extraterrestres d’apparence physique, s’ils proviennent réellement d’autres astres, partagent une même origine spirituelle que nous. Ce serait des hommes sui generis, revêtus d’un autre corps[2]. Cette vue des choses, nous vous l’accordons, frôle le monde ésotérique. Elle a cependant le mérite de ne pas considérer la Bible, livre qui nous tient en respect, comme une fable creuse.

    B. Remarques finales


    - Que d’aucuns n’aillent pas penser que nous sommes athée endurci ou occultiste ténébreux ! Catholique de conviction, nous le restons. Nous réfléchissons un peu, c’est tout…

    - Les hypothèses soulevées ne sont pas totalitaires : elles peuvent se compénétrer et n’expliquent pas, en globalité ou individuellement, la réalité du phénomène ovni dont la complexité décoiffe littéralement.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :