• Les Maoris et la création


    Dès la création, Papa, la déesse de la terre, et son mari Rangi, le dieu du ciel, étaient tellement amoureux qu'ils se sont étreints l'un l'autre et ne voulaient plus se lâcher. Cela voulait dire que la terre et le ciel étaient toujours solidement liés ensemble, et aucune lumière ne pouvait arriver sur le monde.

    Papa a donné naissance à plusieurs enfants, mais ils étaient coincés entre leurs parents et ne pouvaient pas s'échapper. Finalement les enfants ont décidé qu'ils devaient sortir. L'un d'eux, Tane, a suggéré de séparer leurs parents par la force. Tous les enfants étaient d'accord que c'était une bonne idée. Un par un, ils ont essayé sans succès, de séparer leurs parents.

    Finalement Tane a essayé. Il s'est replié pour devenir très petit et s'est glissé entre ses parents. Avec les pieds contre Rangi et les épaules contre Papa, il a poussé. Il a poussé pendant des heures, il a poussé pendant des jours, il a poussé pendant des semaines, il a poussé pendant des années et des années. Et très, très lentement Tane a réussi à raidir son corps, à se redresser et finalement à séparer ses parents. La lumière est parvenue sur le monde, et pour la première fois depuis la création du monde, les plantes ont commencé à pousser.

    Mais Rangi et Papa étaient si tristes d'être séparés qu'ils ont pleuré et pleuré. Les larmes de Rangi se sont transformées en fleuves. Elles sont devenues une mer. Elles ont même menacé d'inonder le monde entier. Il fallait faire quelque chose. L'un des enfants a retourné Papa, de sorte que Rangi ne pouvait pas voir sa face. Maintenant il ne pleure pas autant. Mais vous pouvez toujours voir ses larmes chaque matin; ce sont les perles de rosée sur l'herbe. Et les brumes qui s'élèvent de la terre sont les soupirs de Papa.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :