• Les dieux des gaulois


    Dieux principaux (pan-gaulois ou pan-celtiques)

    Le panthéon gaulois distingue, selon Lucain, une triade Taranis/Esus/Toutatis. Contrairement à ce à quoi l'on pourrait s'attendre, aucun de ces dieux n'a de rôle clairement défini, et leurs caractéristiques sont souvent interchangeables selon les régions.

    * Toutatis (Teutates, Totiourix, Teutanus), peut-être du proto-celtique * teuta (tribu) et * tato (père), assimilé par Lucain tantôt à Mercure, tantôt à Mars. Toutatis serait peut-être le Dis Pater dont parle César[7], mais rien ne le prouve de façon explicite. On peut le considérer de façon schématique comme le dieu du ciel.
    * Taranis : peut-être du gaulois taran (tonnerre), ce qui n'est pas clair car il est aussi le dieu solaire et le dieu céleste. Ses attributs indiquent qu'il est en outre Dieu du tonnerre, dieu de la guerre, dieu du feu, dieu des morts, mais aussi dieu du ciel.
    * Esus : dieu artisan, dieu des voyages, protecteur des commerçants, défricheur de forêts et charpentier.
    * Lugos (Lug) : peut-être du proto-indo-européen * leuk (lumière). Dieu pan-celtique non attesté en Gaule mais dont le culte est considéré comme probable sur la base de la toponymie (Lyon/Laon/Ludgdunum, etc.). On a souvent pensé que le Mercure dont parle César était Lugos. Mais Mercure est aussi associé à Toutatis et à Esus.
    * Sucellos : dieu au maillet et au tonnelet, peut-être l'ancêtre du Dagda irlandais. Dieu des forêts et de l'agriculture

    Dieux totémiques

    * Cernunnos : dieu-cerf – vraisemblablement une divinité du monde souterrain, intermédiaire entre le monde des vivants et celui des morts.
    * Epona : (du gaulois epos : cheval), protectrice des chevaux, attestée dans l’actuelle Bulgarie, dans les îles britanniques et en Gaule.
    * Damona : (peut-être du gaulois damos : vache). Déesse des sources. Parfois parèdre de Borvo, parfois de Moritasgus.

    Autres divinités

    * Si Taranis est représenté sur les bas reliefs avec le symbole de la roue solaire, César de son côté associe le soleil avec différents dieux locaux : Bélénos (celui qui brille) (Vosges), Grannus (Rhénanie).
    * Borvo : dieu du feu souterrain. Sous la forme Bormanus son nom est associé à la parèdre Bormana (peut-être Damona)
    * Ogmios : les Romains l'assimilaient à Hercule, peut-être l'ancêtre de l'Ogma irlandais.
    * Belisama : principale divinité féminine (la très brillante), divinité du feu assimilable à l'Hestia grecque.
    * Maponos : dieu de la force et de la vigueur
    * Nissyen et Evnissyen : dieux jumeaux attestés dans les Mabinogion (mythologie celtique galloise), mais qui ont dû exister en Gaule 1500 ans auparavant sous d'autres noms qui ne nous sont pas parvenus, car les auteurs latins indiquent l'existence de lieux de culte à Castor et Pollux, selon leur interpretatio Romana.

    Divinités néolithiques/pré-celtiques

    Le substrat religieux pré-celtique se retrouve dans la pratique d'un animisme localement vivace chez les gaulois , qui associe, par exemple, une déesse à une rivière ou à une source. On trouve ainsi Abnoba et Arduina, déesses de la forêt (la dernière a donné son nom aux Ardennes), Damona, Dunisia, Niskae, Ilixo, Lugovius, Ivaos, Moritasgus, Nemausus, Arausio, Vasio, divinités des sources. Ces divinités sont souvent à l'origine des noms de villes : Nîmes (Nemausus), Luchon (Ilixo), Luxeuil (Lugovius), Evaux (Ivaos), Orange (Arausio), Vaison (Vasio), Damona sous la forme Bormana (Bourbonne-les-Bains). De même a-t'on retrouvé à différents endroits et notamment dans les Pyrénées des mentions de dieux-arbres (dieu-hêtre, dieu chêne, dieu-pommier etc.).

    Autre influence probable du substrat néolithique : les dieux gaulois n'ont généralement pas de conjoints (parèdres), à moins qu'un syncrétisme gallo-romain ne leur en ait affecté un (Maïa, Nemetona, Bormana etc.). De même le totémisme n'est pas indo-européen.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :