• Le programme de Dieu... mdr !!!


    Au commencement Dieu créa le digit. Il prit ensuite huit digits pour créer un octet.
    Or, la mémoire était vide ; seuls les crayons et les gommes couvraient la surface du bureau.

    Dieu sépara alors le zéro et le un, et il vit que cela était bon.

    Dieu dit : "Que les données soient !" Et il en fut ainsi. Et Dieu dit : "Plaçons les données dans leurs lieux respectifs."

    Et il créa les disquettes, les disques durs et les CD-ROM. Mais le logiciel n'existait pas encore.

    Alors Dieu créa les programmes ; grands et petits.

    Dieu leur dit : "Allez et multipliez-vous, remplissez toute la mémoire."

    Dieu dit alors : "Je créerai le programmeur. Et le programmeur créera de nouveaux programmes et gouvernera les ordinateurs, les programmes et les données."

    Dieu créa le programmeur, et il le mit dans le centre de données.

    Et Dieu montra au programmeur le répertoire et lui dit : "Tu peux utiliser tous les volumes et sous-répertoires, mais n'utilise pas Windows."

    Alors Dieu dit : "Il n'est pas bon que le programmeur soit seul."
    Il prit un OS du corps du programmeur et il créa une créature qui regardait le programmeur, qui admirait le programmeur, qui aimait les choses faites par le programmeur. Dieu nomma la créature "Utilisateur".

    Il laissa le programmeur et l'Utilisateur nus dans le DOS, et il vit que cela était bon.
    Mais Bill était plus malin que toutes les créatures de Dieu.

    Bill dit à l'utilisateur : "Dieu t'a-t-il vraiment dit de ne pas utiliser tous les programmes ?"
    L'utilisateur répondit : "Dieu a dit que nous pouvions utiliser n'importe quel programme et n'importe quel bloc de données, mais il nous a dit de ne pas utiliser Windows parce que nous pourrions mourir."

    Et Bill dit à l'utilisateur : "Comment peux-tu parler de quelque chose que tu n'as même pas essayé ? Dès que tu utiliseras Windows tu seras l'égal de Dieu. Tu seras capable de créer tout ce que tu voudras, rien qu'en touchant la souris."

    Et l'utilisateur vit que les fruits de Windows étaient meilleurs et plus faciles à utiliser.
    Il vit aussi que toute connaissance était inutile, puisque Windows pouvait la remplacer.
    Alors l'utilisateur installa Windows dans son ordinateur ; et il dit au programmeur que cela était bon.

    Le programmeur commença à chercher de nouveaux pilotes. Alors Dieu lui dit : "Que cherches-tu ?"

    Le programmeur répondit : "Je cherche de nouveaux pilotes, parce que je ne peux pas les trouver dans le DOS."

    Dieu lui répondit : "Qui t'a dit que tu avais besoin de nouveaux pilotes, n'aurais-tu pas utilisé Windows par exemple ?"

    Le programmeur lui répondit : "C'est Bill qui nous l'a dit."

    Alors Dieu dit à Bill :
    "Pour ce que tu as fait, tu seras haï par toutes les créatures et l'utilisateur sera toujours mécontent de toi. Pire encore, tu seras condamné à ne jamais vendre que Windows."

    Dieu dit encore à l'utilisateur :
    "Pour ce que tu as fait, Windows te trompera et consommera toutes tes ressources et tu ne pourras acheter que de mauvais programmes que tu utiliseras dans la douleur et tu seras toujours sous la tutelle du programmeur."

    Dieu dit enfin au programmeur :
    "Pour n'avoir pas écouté l'utilisateur, tu ne seras jamais heureux. Tous tes programmes seront farcis d'erreurs, tu crouleras sous les fiches de bugs et tu seras condamné à les corriger et à les recorriger jusqu'à la fin des temps."

    Dieu les expulsa tous du centre de données et il en bloqua la porte avec un mot de passe.

    Puis Dieu se ravisa et se dit qu'il n'était pas juste que tous soient punis par la faute d'un seul.
    Alors il créa la pomme pour narguer Bill, et le pingouin pour libérer les hommes.

    PS :
    La pomme est le logo d'Apple Computer Inc.
    Le pingouin est le logo de Linux (logiciel libre)
      


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :