• La cinquième rune s’appelle Raidho ou Raed et se prononce « R ». Au sens propre elle renvoie à la roue et à son mouvement. Au sens figuré, elle signifie le « véhicule » que l’on utilise pour réaliser un objectif et la route sur laquelle circule ce véhicule. Raidho est donc à la fois le chemin à parcourir et le moyen de transport à utiliser.
    Raidho est la rune des rites et des cérémonies, des évènements à organiser selon des principes et un ordre bien définis. Raidho permet à l’homme de canaliser ses énergies pour plus d’efficacité. Cette rune aide l’esprit, la matière ou les informations à se déplacer d’un endroit à un autre et à produire ainsi le résultat voulu.
    Les significations liées à Raidho sont l’« attaque » mais également la « musique ». Bien qu’ils semblent très différents, ces deux concepts ont ceci en commun que pour les mener à bien, il faut être entraîné et organisé. Toutes les circonstances, intérieures et extérieures, doivent être optimales. Pour bénéficier au mieux de Raidho, l’homme doit se trouver au bon endroit au bon moment et y accomplir les bonnes choses. Ceci suppose naturellement qu’il fasse preuve de lucidité et de clairvoyance.

    - Divinité : Nerthus (Déesse - mère de la famille)
    - Lettre : R
    - Symbole : Roue
    - Élément : Air
    - Arbre : Chêne
    - Pierre : Rubis
    - Couleur : Rouge lumineux
    - Animal : Faucon

    Raidho est la rune du mouvement, de la roue. Elle nous pousse à suivre notre chemin, elle nous permet d’avancer avec promptitude et de ne pas s’égarer en demeurant méthodique. Elle est aussi comme un petit soldat qui marche au pas avec sa petite patte qui bat la mesure en avant. Il est certain qu’avec Raidho, on sent le besoin de se mettre en route vers un objectif plus clair et avec plus de détermination.

    Valeur divinatoire : Un progrès dans le but de notre vie, de l’avancement, un voyage apportant du bonheur.

    Valeur spirituelle : Beaucoup de ceux qui s’embarquent sur le chemin spirituel, espérant devenir des gens meilleurs par le voyage et apprendre un peu sur les mystères de l’univers, pensent qu’ils doivent se fermer au monde extérieur afin de se développer intérieurement. Rien de saurait être plus éloigné de la réalité du sujet. Ceci est souvent dû au sentiment que notre société étant ultra matérialiste peut empêcher une quête spirituelle. Il faut pourtant admettre que le spirituel et le matériel sont intimement liés et rejeter un signifie ne jamais atteindre l’autre. Raidho nous enseigne quel e chercheur spirituel ne doit pas avoir peur de voyager sur les chemins et les sentiers du monde extérieur, le monde matériel.

    Valeur physiologique : Elle agit sur le système digestif, métabolisme, glandes thyroïdes, système nerveux centrale.


    votre commentaire
  • La quatrième rune de l’ancien futhark s’appelle Ansuz, la « rune-dieu ». Elle porte également des nom plus récents : As, Aesc, Asa. Elle se prononce « AA », comme dans « aah ».
    Ansuz est la rune de la force divine. Elle symbolise le souffle divin qui donne la vie, dont les dieux et les déesses sont l’expression la plus parfaite. Ansuz représente également la source divine de l’être humain, le régulateur énergétique de la conscience et de toutes les activités intellectuelles.
    Cette rune est liée au frêne (Fraxinus excelsior), un des arbres sacrés les plus importants des traditions nordiques, notamment de la tradition scandinave, l’Arbre de Vie du Monde, Yggdrasil, l’Axe cosmique qui relie les trois niveaux de l’Univers contenant neuf mondes de la création. Le frêne est un symbole de stabilité comme le raconte le poème runique anglo-saxon : « Le frêne est très haut et très cher aux hommes, ferme sur sa base, il tient sa place correctement bien qu’il soit attaqué par beaucoup d’hommes. » Ansuz représente donc l’ordre divin immuable, quelles que soient les conditions, Ansuz est la stabilité sur laquelle on peut compter dans les moments difficiles.

    - Divinité : Odin
    - Lettre : A
    - Symbole : Le Manteau d’Odin
    - Élément : Air
    - Arbre : Frêne
    - Pierre : Lapis Lazuli
    - Couleur : Bleu ciel
    - Animal : Corbeau

    Ansuz est la rune de la parole, de l’enseignement. Elle nous apporte conscience et pouvoir sur notre vie. Elle représente le chant et la poésie. Ce qui nous permet par ces moyens de transmettre un savoir ancestral. Ansuz est la représentation du Dieu Odin, dieu qui reçu par son sacrifice la connaissance des runes. Elle est empreinte de sagesse et de savoir.

    Valeur divinatoire : Communication, enseignement reçu et donné. Examen à passer pour obtenir un diplôme ou un travail. Héritage d’un savoir.

    Valeur spirituelle : Ansuz apprend au chercheur que dans la vie, il doit parler doucement et que la sagesse peut venir de sources imprévues. Elle est associée à des chants sacrés, à la poésie et aux incantations magiques. Cela a été enseigné par Odin, qui l’a appris soit de son sacrifice sur l’arbre du monde, soit à travers le sacrifice de son œil au gardien du puit de la sagesse.

    Valeur physiologique : Cette rune agit sur la tête, la gorge, les cordes vocales, la 7ième cervicale et libère le mouvement des épaules et des bras.


    votre commentaire
  • La troisième rune s’appelle Thurisaz, Elle se prononce comme le « th » anglo-saxon, entre le « D » et le « T ». Thurisaz, pour ce qui est de sa forme, fait toujours partie de l’alphabet islandais.
    Thurisaz est une rune protectrice. Avec sa forme d’épine, elle symbolise le pouvoir de la résistance, caractérisé par l’aubépine, et la résistance massive des géants de la terre, connus sous le nom de thurse ou moldthur. De même Thurisaz canalise les pouvoirs défensifs et peut-être à l’origine de changements soudains.
    C’est la force volontaire du principe génératif, l’énergie créative masculine en action. Utilisée à bon escient, cette rune peut modifier le cours des choses. Selon l’usage qui en est fait, Thurisaz représente la défense ou l’attaque.
    Les arbres de Thurisaz sont l’épine noire (Prunus spinosa), l’aubépine (Crataegus monogyna) et le mûrier sauvage (Rubus fruticisa).
    La rune Thurisaz est toujours utilisée en Angleterre. Elle apparaît dans la variante de la rune « Y » pour « th », dans de vieux noms d’auberges tels que Ye Olde Chesshire Cheese, sur Fleet Street, à Londres.

    - Divinité : Thor (dieu du tonnerre)
    - Lettre : Th
    - Symbole : le Marteau de Thor, l’Épine
    - Élément : Feu
    - Arbre : Aubépine
    - Pierre : Hématite et Jaspe rouge
    - Couleur : Rouge vif Animal : Scorpion

    Thurisaz est d’abord une rune de protection, de défense contre ce qui nous attaque. Elle nous aide aussi à briser nos mauvaises habitudes. Elle nous oblige à confronter nos propres peurs et à les regarder en face pour les dépasser. C’est le marteau de Thor qui fait vibrer la terre ou l’épine qui nous griffe quand on y prend plus garde.

    Valeur divinatoire : Décision à prendre, nouvelle venue de loin, nouvel éveil dan notre vie.

    Valeur spirituelle : L’épine de Thurisaz bien que minuscule en comparaison de l’aurochs de Uruz peut néanmoins causer une gêne extrême, spécialement lorsqu’elle se rencontre en grand nombre. L’épine représente les petites épreuves de la vie qui doivent être surmontées pour le chercheur de vérités spirituelles. Si nous ne pouvons surmonter et dominer les irritations sans importance rencontrées sur la roue de la vie, nous ne serons jamais capables d’atteindre le but suprême de la connaissance spirituelle de soi et l’illumination.

    Valeur physiologique : Thurisaz agit sur les organes sexuels, les hanches, la vessie et les veines.


    votre commentaire
  • La deuxième rune s’appelle Uruz et se prononce « ou ». Elle représente un grand boeuf sauvage européen, l’auroch, admiré et craint en raison de sa taille impressionnante, de sa force et de ses longues cornes pointues et recourbées.

    Le poème runique anglo-saxon dit : « L’auroch est sans peur et amplement encorné, c’est un animal très sauvage, il combat avec ses cornes, grand coureur des landes, c’est un animal courageux. » La forme de cette rune représente les cornes de l’auroch. En Angleterre, cette espèce disparut au XIIIe siècle (le tout dernier auroch fut abattu en Pologne en 1627).
    Symboliquement Uruz figure le pouvoir indomptable du bœuf primitif, le pouvoir illimité de l’univers. Uruz est la rune de la force intérieure, de la vigueur de la persévérance. C’est aussi une rune de guérison. Ce pouvoir ne peut être utilisé égoïstement ni possédé ou contrôlé par un seul individu, dans son propre intérêt.

    - Divinité : Urd (une des 3 nornes, déesse du passé)
    - Lettre : OU
    - Symbole : Vache, mère
    - Élément : Terre
    - Arbre : Bouleau
    - Pierre : Azurite
    - Couleur : Bleu nuit
    - Animal : la Vache

    Uruz est le symbole de la terre nourricière qui nous maintient en santé physiquement et moralement. Elle représente aussi la force de l’auroch et sa capacité à se battre pour sa survie et son territoire. Sa forme un peu recourbée sur elle-même nous incite aussi à penser à un temps de gestation pour mieux comprendre et utiliser nos forces dans l’action qui va suivre.

    Valeur Divinatoire : Rune de la guérison, elle annonce de l’avancement dans les situations complexes. Un temps d’arrêt pour reprendre nos forces.

    Valeur spirituelle : C’est une rune qui symbolise l’individualité et la recherche par soi-même d’un éclaircissement personnel hors des voies normales ouvertes aux masses. Ésotériquement, les cornes ont toujours été un symbole spirituel important. Elles signifient l’inviolabilité. L’origine divine et spirituelle opposée au pouvoir temporel.

    Valeur physiologique : Uruz agit sur le système nerveux central, l’appareil digestif, la colonne vertébrale, l’appareil respiratoire, l’ouïe et les organes sexuels.


    votre commentaire
  • La première rune de l’ancien futhark est Fehu, qui se prononce « F ». Première rune de la première aett, Fehu symbolise le commencement. Littéralement, Fehu signifie « le bétail », comme les premières lettres de l’alphabet hébreu, grec et gothique.
    Selon la mythologie scandinave, Audhumla, la première vache, au crépuscule de sa vie, lécha un bloc de sel dont sortit Buri, le père des hommes. Sur le plan matériel, Fehu renvoie à la richesse ou la propriété mobilière - la richesse se mesurait autrefois en têtes de bétail. Aujourd’hui, Fehu se rapporte d’avantage à l’argent et représente le pouvoir nécessaire pour atteindre la richesse matérielle et pour la conserver. Il s’agit donc d’une rune de pouvoir et de contrôle. La richesse implique la prise de responsabilité, comme le souligne un poème runique norvégien : « La richesse crée des tensions entre les proches tandis que le loup rode dans la forêt. » La richesse peut conduire à l’avidité et à l’envie, deux travers humains qui suscitent des divisions sociales, occasionnant des dégâts.
    Fehu est l’une des rares runes à être toujours présente dans la langue anglaise dans le mot fee, signifiant « honoraires », « frais ». On la retrouve également dans Jack et le haricot magique dans lequel le Géant entonne ce refrain : « Fee, Fie, Fi, Fum, je sens le sang d’un Anglais », le fee runique se rapportant aux riches.

    - Divinité : Frey, dieu de la fertilité
    - Lettre : F
    - Symbole : le Bétail
    - Élément : Feu
    - Arbre : Sureau ou Noisetier
    - Pierre : Grenat
    - Couleur : Rouge
    - Animal : le Taureau

    Fehu est la rune du feu, le feu incontrôlable, le feu des étoiles. Il se répand partout sans s’arrêter. C’est la rune de l’énergie primordiale, du pouvoir, de la force et aussi du mouvement premier, ce qui nous pousse en avant. Elle représente la richesse et l’abondance matérielle, celle que nous devons partager si nous souhaitons qu’elle se poursuive.

    Valeur divinatoire : Un commencent, le début d’un nouveau projet, la santé, la force et la prospérité.

    Valeur spirituelle : Au niveau spirituel, la rune Fehu nous enseigne que les trésors de l’esprit, les enseignements secrets à l’intérieur de tout systèmes religieux authentique ne doivent pas demeurer cachés par une élite ésotérique ou un clergé initié mais enseignés ouvertement à tous ceux qui ont soif de connaissance. C’est la rune de l’énergie pure, elle nous invite à découvrir en nous les moyens de la canaliser et de l’utiliser à son maximum.

    Valeur physiologique : Fehu représente la circulation sanguine. Elle agit donc sur le cœur, le système sanguin, le système nerveux central, la colonne vertébrale, l’épaule et la région du bras.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique