• L'empire classique Maya qui a prospéré aux environs de 200 à 900 après JC, a emprunté le concept d'un univers cyclique aux Olmèques (1200-400 avant JC) et le calendrier aux Izapa (400 avant JC à 300 après JC), qui eux mêmes l'avait emprunté aux Olmèques Ils ont aussi emprunté leur dieu Kukulkan (serpent à plumes en Maya) aux Toltèques qui l'avaient emprunté à la civilisation de Teotihuacan (200-800 après JC) qui l'appelait Quetzalcoatl. Les Mayas apprirent beaucoup de leurs voisins mais ils les ont surpassé tous en astronomie et dans les mathématiques de la mesure du temps.

    Le plus important des dieux Mayas était Itzamná, qui jouait le rôle de créateur avec sa femme Ixchel. Il était aussi le dieu du feu et de l'âtre.  On attribue aussi le rôle de créateur à Hunab Ku  comme manifestation de Itzamna mais il se peut que cela soit une invention post conquête. Le puissant dieu du soleil Kinich Ahau  peut aussi avoir été une manifestation de Itzamna.  Une autre divinité unique des Mayas était Bolon Tzacab, avec un nez étrangement ramifié, dont on pense qu'il servait de dieu de la dynastie royale.

    Les Mayas croyaient que les deux tentatives précédentes de création de l'homme avaient fini dans la destruction. Dans la première, les hommes fabriqués avec de la boue ont été éliminés parce qu'il avaient été dans l'impossibilité de parler et se mouvoir et ne pouvaient donc pas prier et offrir des sacrifices aux dieux. Dans la seconde tentative, les hommes fabriqués en bois pouvaient parler et se mouvoir mais ils n'avaient pas de respect pour les dieux qui les ont noyés presque tous dans un déluge et qui ont changé les quelques survivants en singes. Dans la création actuelle les dieux avaient fabriqué deux couples avec de la farine de maïs, mais ils étaient si parfaits que les dieux, jaloux, ont brouillé leur intelligence. Ainsi dégradés, les premiers ancêtres étaient des domestiques acceptables des dieux et il leur fut permis de se reproduire.


    votre commentaire

  • Dès la création, Papa, la déesse de la terre, et son mari Rangi, le dieu du ciel, étaient tellement amoureux qu'ils se sont étreints l'un l'autre et ne voulaient plus se lâcher. Cela voulait dire que la terre et le ciel étaient toujours solidement liés ensemble, et aucune lumière ne pouvait arriver sur le monde.

    Papa a donné naissance à plusieurs enfants, mais ils étaient coincés entre leurs parents et ne pouvaient pas s'échapper. Finalement les enfants ont décidé qu'ils devaient sortir. L'un d'eux, Tane, a suggéré de séparer leurs parents par la force. Tous les enfants étaient d'accord que c'était une bonne idée. Un par un, ils ont essayé sans succès, de séparer leurs parents.

    Finalement Tane a essayé. Il s'est replié pour devenir très petit et s'est glissé entre ses parents. Avec les pieds contre Rangi et les épaules contre Papa, il a poussé. Il a poussé pendant des heures, il a poussé pendant des jours, il a poussé pendant des semaines, il a poussé pendant des années et des années. Et très, très lentement Tane a réussi à raidir son corps, à se redresser et finalement à séparer ses parents. La lumière est parvenue sur le monde, et pour la première fois depuis la création du monde, les plantes ont commencé à pousser.

    Mais Rangi et Papa étaient si tristes d'être séparés qu'ils ont pleuré et pleuré. Les larmes de Rangi se sont transformées en fleuves. Elles sont devenues une mer. Elles ont même menacé d'inonder le monde entier. Il fallait faire quelque chose. L'un des enfants a retourné Papa, de sorte que Rangi ne pouvait pas voir sa face. Maintenant il ne pleure pas autant. Mais vous pouvez toujours voir ses larmes chaque matin; ce sont les perles de rosée sur l'herbe. Et les brumes qui s'élèvent de la terre sont les soupirs de Papa.


    votre commentaire

  • Il n'y avait pas l'être, il n'y avait pas le non-être en ce temps.
    Il n'y avait ni l'espace ni le firmament au-delà.
    Quel était le contenu ? Où étais-ce ? Sous la garde de qui ?
    Qu'était l'eau profonde, l'eau sans fond ?

    Ni la mort ni la non-mort n'étaient en ce temps,
    Point de signe distinguant la nuit du jour,
    L'Un respirait sans souffle mû de soi-même :
    Rien d'autre n'existait par ailleurs,

    A l'origine les ténèbres couvraient les ténèbres,
    Tout ce qu'on voit n'était qu'ombre indistincte,
    Enfermé dans le vide, le Devenant,
    L'Un prit alors naissance par le pouvoir de la chaleur,

    D'abord se développa le Désir,
    Qui fut le premier germe de la Pensée,
    Cherchant avec réflexion en leurs âmes,
    Les sages trouvèrent dans le non-être le lien de l'être.

    Leur cordeau était tendu en diagonale :
    Quel était le dessus, quel était le dessous ?
    Il y eu des porteurs de semence, il y eu des vertus;
    En bas était l'Instinct, en haut le Don.

    Qui sait en vérité, qui pourrait l'annoncer ici :
    D'où est issue, d'où vient cette création ?
    Les dieux sont en deça de cet acte créateur :
    Qui sait d'où il émane ?

    Rig-Veda, 10.129 - Le Veda -ou les Vedas- sont les plus anciennes écritures religieuses de l'Inde, elles font l'objet d'une étude continue depuis l'origine.


    Leur plus ancienne écriture sainte, le Rigveda, raconte l'histoire de la migration d'Aryens blancs, du Nord vers l'Inde, et de leur hégémonie sur les Dasyus, à la peau plus foncée, autour de 1500 avant JC. Après avoir été transmis verbalement pendant des siècles, le Rigveda a été finalement consigné par écrit en Sanskrit autour de 600 avant JC. En ce temps, l'organisation sociale Aryenne distinguait les Brahmanes, les Kshatryas, les Vaishiyas et les Sudras. Les Brahmanes exécutaient les sacrifices rituels qui assuraient la prospérité de la tribu et ses victoires à la guerre. Ils acquirent un pouvoir sacré comme seuls intermédiaires entre l'homme et les anciens dieux (Agni le dieu du feu, Indra le dieu de la guerre, Varuna le dieu du temps et 30 autres dieux mineurs tels que Surya le dieu du soleil, Usha la déesse de l'aube, Yama le dieu de la mort, Vayu le dieu du vent, les Maruts ou dieux de l'orage etc.). Les Kshatryas exerçaient le pouvoir civil comme rois, nobles et chefs militaires. Les Vaishiyas jouissaient d'un statut plus bas comme gérants la production et du commerce de la nourriture et des biens, pendant que les Sudras, à la peau généralement sombre, étaient classés encore plus bas comme domestiques et travailleurs serviles.

    Les Vedas suivants (Yagurveda, Samaveda et Atharveda) et les Upanishads introduisirent le concept de la transmigration de la âme à travers une succession infinie de renaissances et fournirent des instructions détaillées sur les hymnes sacrés et les rites à être utilisés par les prêtres Brahmanes pour offrir des sacrifies aux dieux. Ces rites se sont accrus en nombre et en complexité, augmentant l'importance des Brahmanes qui contrôlaient de plus en plus d'aspects de la vie des gens. Les Brahmanes jouissaient d'un statut élevé mais, pour préserver la pureté de leur lignée, ils ne pouvaient pas épouser des non-Brahmanes. L'endogamie est devenue la base du système des castes. Les Kshatryas jouissaient d'un statut élevé similaire et de temps en temps défiaient les Brahmanes, alors que les Vaishiyas et les Sudras se fractionnaient en une multitude de castes et de sous-castes plus basses.

    A mesure que l'influence des Brahmanes augmentait, de nouveaux dieux furent introduits, sans remplacer les anciens dieux Aryens, ni ceux que le système Hindou avait absorbés ou empruntés aux sociétés animistes préexistantes qui vénéraient des lieux saints et des objets tels que des arbres, des rochers, des sommets de montagnes et des fleuves. Le système Hindou est encore dominé par la caste Brahmane qui ne représente que 5% de la population, mais il est composé de plusieurs sectes et cultes, et on dit que son panthéon comprend 330 millions de divinités (un pour chaque trois Hindous).

    Les principales divinités du courant principal de l'Hindouisme, tel qu'il est pratiqué par les Brahmanes, sont Brahmâ, Vishnu et Shiva. Brahmâ, le Créateur dans la Trinité Hindou, est un peu trop abstrait pour la plupart des Hindous qui préfèrent le plus accessible Vishnu, le préservateur, et Shiva, le Destructeur, tous deux ayant des formes multiples qui peuvent être représentées par des images pittoresques au sujet desquelles il y a une riche variété de mythes et de légendes compliquées.

    La secte Vaishnavite adore Vishnu à travers l'une de ses 10 incarnations, Matsya (le Poisson), Kurma (la Tortue), Vagary (le Sanglier), Varia (le Nain), Narasimha (moitié homme, moitié lion), Rama (le Prince d'Ayodha), Pasasurama (rama avec une hache), Bouddha, Kalki (sur un cheval) et Krishna (le Conducteur de chariot).

    L'autre secte principale, les Shivaïtes, vénèrent Shiva sous une ou plusieurs de ses nombreuses formes dont les plus courantes sont: Mahadeva, représenté par un linga combiné avec le yoni (phallus - vulve), Nataraj le Danseur, ChandrasekharaArdhanarisvara. Les Shivaïtes vénèrent aussi la femme de Shiva, Parvati (aussi appellée, Uma, Sati, Kali et Durga) et ses deux fils, Ganesh à la tête d'éléphant et Karttikeya à six têtes, de même que la monture de Siva, Nandi le Taureau (d'où la sainteté de la vache).
    la Lune et le demi mâle, demi-femelle


    votre commentaire

  • Quand dieu a commencé à créer le ciel et la terre, la terre étant difforme et vide, avec l'obscurité à la surface des profondeurs et un vent divin balayant l'eau - dieu a dit, "que la lumière soit"; dieu a vu que la lumière était bonne, et dieu a séparé la lumière de l'obscurité. Dieu a appelé le lumière le Jour, et IL a appelée l'obscurité la nuit. Et il y eu une nuit et il y eu une matinée, un premier jour.

    Et il en fut ainsi. Dieu a appelé l'étendue le Ciel. Et il y eu une nuit et il y eu une matinée, un second jour.Dieu a dit, "qu'il y ait une étendue au milieu de l'eau, cela peut séparer l'eau de l'eau". dieu a crée l'étendue, et il a séparé l'eau qui était en dessous de l'étendue, de l'eau qui était au-dessus de l'étendue.

    Dieu a dit, "que l'eau sous le ciel se rassemble en un seul endroit, que la terre sèche apparaisse". Et il en fut ainsi. Dieu a appelé la terre sèche la terre, et l'étendue d'eau IL l'a appelé les mers. Et dieu a vu que c'était bon. Et dieu a dit, "Que la terre fasse pousser de la végétation: des plantes portant graines, des arbres fruitiers de tous genres sur la terre avec des graines dedans". et il en fut ainsi. La terre a donné naissance à la végétation: des plantes avec graines de tous genres, et des arbres de tous genres portant des fruits avec les graines dedans. Et dieu a vu que c'était bon. Et il y eu une nuit et il y eu une matinée, un troisième jour.

    Dieu a dit, "que des lumières soient dans l'étendue du ciel pour séparer le jour de la nuit; elles serviront comme signes pour mesurer le temps, compter les jours et les années; et elles serviront comme lumières dans l'étendue du ciel pour briller sur la terre". et il en fut ainsi. Dieu a créé les deux grandes lumières, la plus grande lumière pour dominer le jour et la plus petite pour dominer la nuit, et les étoiles. Et dieu les a placés dans l'ouverture du ciel pour briller sur la terre, dominer le jour et le soir, et séparer la lumière de l'obscurité. Et dieu a vu que c'était bon. Et il y eu une nuit et il y eu une matinée, un quatrième jour.

    Dieu a dit, "que les eaux engendrent des essaims de créatures vivantes, et des oiseaux qui volent au-dessus de la terre à travers l'étendue du ciel". dieu a créé les grands monstres de la mer, et toutes les créatures vivantes de tous genres qui rampent, que les eaux ont enfantées par essaims; et tous les oiseaux ailés de tous genres. Et dieu a vu que c'était bon. Dieu les a bénis en disant, "Soyez fertiles et prospérez, remplissez les eaux dans les mers, et que les oiseaux prospèrent sur la terre". et il y eu une nuit et il y eu une matinée, un cinquième jour.

    Dieu a dit, "que la terre enfante toutes sortes de créatures vivantes: bétail, êtres rampants, et bêtes sauvages de tous genres". et il en fut ainsi. Dieu a dit, "Créons l'homme à notre image, à notre portrait. Ils gouverneront le poisson de la mer, les oiseaux du ciel, le bétail, la terre entière, et toutes les choses rampantes qui rampent sur la terre. "Et dieu créa l'homme à Son image, à l'image de dieu le créa-t-IL; mâle et femelle les créa Dieu les a béni et dieu leurs a dit, "soyez fertiles et prospérez, remplissez la terre et maîtrisez-là; et gouvernez le poisson de la mer, les oiseaux du ciel, et toutes les choses vivantes qui rampent sur la terre".

    Dieu a dit, "Voyez, je vous donne chaque plante avec graines qui se trouve sur toute la terre, et chaque arbre qui a des fruits qui portent des graines; ils seront à vous pour votre nourriture. Et à tous les animaux sur la terre, à tous les oiseaux du ciel, et à tout ce qui rampe sur la terre, dans lesquels il y avait l'haleine de la vie, (je donne) toutes les plantes vertes comme nourriture ". et il en fut ainsi. Et dieu a vu tout ce qu'Il avait fait, et l'a trouvé très bon. Et il y eu une nuit et il y eu une matinée, le sixième jour.

    Le ciel et la terre étaient finis, et tout leurs accessoires. Au septième jour dieu a fini le travail qu'il faisait, et le septième jour, il a cessé tout le travail qu'ill avait fait. Et dieu a béni le septième jour et l'a déclaré saint, parce que ce jour-là dieu a cessé le travail de la création qu'il avait fait. Telle est l'histoire du ciel et de la terre quand ils ont été créés.


    votre commentaire

  • Eurynome
    , la déesse de toute la création, est sortie du chaos et a séparé la mer du ciel. Puis, en dansant nue sur les vagues, elle a créé le vent et l'a frotté dans ses mains pour créer le serpent Ophion qui lui a fait l'amour. Enceinte, Eurynome a pondu Œuf du Monde, et Ophion s'est enroulé autour de l'oeuf l'a couvé. Cet oeuf a fait naître le cosmos et tout ce qu'il y a dedans. Eurynome et Ophion se sont établis sur le Mont Olympe, et Ophion s'y est vite proclamé créateur. Fâchée, Eurynome l'a banni au monde des ténèbres. Puis elle a établi les sept planètes, chacune avec un Titan et une Titanide pour la gouverner. Finalement, le premier homme, Pélasges, est apparu, il a jailli de la terre et a enseigné aux autres à manger les glands, à bâtir des cabanes, et à fabriquer des vêtements.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique