• La couronne et son symbolisme


    Elle est associée aux valeurs de la tête et à celles qui surmontent la tête, un don venu d'en haut. Sa forme circulaire indique la perfection. En forme de dôme, elle indique une souveraineté absolue.

    Elle exprime l'élévation, le pouvoir et l'illumination.

    Dans le symbolisme kabbalistique, elle exprime l'Absolu, le Non-Etre. Elle se trouve alors au sommet de l'arbre des Sephirots. L'iconographie alchimique montre les esprits planétaires recevant leur lumière sous forme de couronne des mains du roi, le soleil.

    En Egypte, les couronnes étaient des objets de culte, manipulées uniquement par les initiés.

    Dans l'Islam, c'est le point par lequel l'âme s'échappe pour s'élever vers des états supra-humains. On lui attribue une valeur prophylactique par la matière dont elle est faite : fleurs, métal, pierres précieuses et par sa forme circulaire.

    En Grèce et à Rome, c'est le symbole de la consécration aux Dieux ; leurs statues sont couronnées avec les feuilles des arbres et les fruits qui leur sont consacrés.

    La couronne assimile celui qui la porte à la divinité, parce qu'elle capte les vertus du ciel et des dieux. Elle représente le séjour des Bienheureux ou des morts et l'état spirituel des initiés. Elle est le symbole de la lumière intérieure qui illumine l'âme de celui qui a triomphé dans son combat spirituel.

    En Amérique centrale, elle n'apparaît que chez les dieux agraires. La couronne de plumes des Indiens est l'indentification avec la divinité solaire.

    Pour les Juifs, elle est assimilée au diadème en or porté par les grands prêtres. Les prophètes disent qu'Israël est la couronne de Dieu, signe de son action toute-puissante parmi les hommes.

    Lorsqu'il est représenté comme un souverain couronné, le Christ est identifié à Dieu. La couronne de l'athlète victorieux est assimilée dans le christianisme primitif à un rôle spirituel : Isaïe parle des couronnes réservées dans le Septième Ciel à ceux qui aiment le Bien-Aimé. Les rites médiévaux de consécration des vierges utilisaient comme éléments symboliques le voile, l'anneau et la couronne.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :