• L'androgyne

    Platon, dans le dialogue intitulé « Le Banquet », évoque le mythe de l’androgyne primitif. Dans des temps très anciens, auraient vécu sur la terre des créatures humaines qui étaient à la fois mâle et femelle : elles étaient de forme sphérique et possédaient deux visages, quatre bras, quatre jambes, deux organes génitaux, etc. Ces êtres possédaient une vigueur exceptionnelle et, conscients de leur puissance, ils entreprirent de s’attaquer aux dieux. Très inquiets, ceux-ci cherchèrent un moyen de les affaiblir, et c’est Zeus qui trouva la solution : il fallait les couper en deux ! Ce qui fut fait. Et voilà pourquoi, depuis, ces deux moitiés séparées d’un même être ne cessent d’errer par le monde à la recherche l’une de l’autre pour s’unir et retrouver ainsi leur intégrité première.
    Dans ce mythe rapporté par Platon, un élément est particulièrement significatif : pour affaiblir ces créatures qui menaçaient le pouvoir des dieux, Zeus décide de les couper en deux. L’idée qui ressort de ce fait est claire : la puissance de l’être humain réside dans la possession des deux principes. C’est cette union des deux principes masculin et féminin en lui qui le rend semblable aux dieux.

    N'oublions pas pour autant que l'apparition de la vie sexuée sur terre a permis un véritable essort de l'évolution, par l'accélération et un accroissement de la diversité génétique.


  • Commentaires

    1
    Julien Daumange
    Lundi 16 Août 2010 à 09:42
    Les Dieux ne se sont pas contentés de couper l’androgyne en deux parties distinctes. Ils ont également fait en sorte que leur union reste chaque fois illusoire, qu’ils demeurent à jamais une énigme l’un pour l’autre de façon à ne pas risquer de le voir réapparaître en concurrent dangereux.

    Commentaire très personnel et donc très subjectif.... LOL
    2
    biribibi Profil de biribibi
    Lundi 16 Août 2010 à 10:26
    Merci pour cet excellent commentaire.
    3
    cieletenfer
    Lundi 16 Août 2010 à 21:16
    c'est très symbolique du calice de dieu c'est a dire l'alchimie parfaite qui permet la procréation autonome, le calice de dieu
    4
    biribibi Profil de biribibi
    Mardi 17 Août 2010 à 06:22
    C'est effectivement l'équivalent du calice de dieu, à rapprocher dans la même rubrique au caducée d'hermès : le symbole des énergies positives et négatives.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :