• Histoire du vendredi 13


    Pour certains, le vendredi 13 représente un jour de chance, pour d’autres un jour de malheur. Certaines personnes sont devenues très superstitieuses : c’est ce qu’on appelle la parakevidékatriaphobie mais ce phénomène se retrouve surtout en Occident. Par exemple, d’aucuns ne veulent pas se marier un vendredi 13, les bateaux quittent rarement le port ce jour-là, certaines villes et certaines rues refusent le n°13 ainsi que certains hôtels qui n’apposent jamais de n°13 dans leurs chambres... Certains poussent tellement loin qu’ils n’osent même plus sortir rien que pour faire leurs courses et refusent absolument de prendre le train, la voiture ou l’avion ! D’autres, par contre, vont se précipiter pour jouer au loto ou au tiercé… D’ailleurs il est bien connu que ce jour-là, la Française des Jeux enregistre un taux-record de participation… Cependant dans d’autres pays, ce n’est pas le vendredi 13 qui est en cause mais par exemple le mardi 13 en Espagne, en Italie c’est le 17 qui fait peur. En Chine, le 4 fait peur car synonyme de mort alors que le 13 est un jour béni. D’où vient donc ce sentiment bizarre positif ou négatif par rapport au vendredi 13 (quoi que le chiffre 13 lui-même soit un porte-bonheur soit un chiffre de malheur) ?

    De nombreuses personnes pensent qu’il y a un lien avec l’arrestation le vendredi 13 octobre 1307 de Jacques de Molay, le grand-maître des templiers qui fut brûlé vif sous Philippe le Bel et qui maudit tous les rois de France jusqu’à la 13me génération. Cela dit, la superstition liée au vendredi 13 est beaucoup plus lointaine. Déjà la mythologie grecque et la mythologie romaine très proches l’une de l’autre avec leurs différents Dieux, donnaient au chiffre 13 une signification très négative. Ainsi, pour elles, le chiffre 12 est béni (12 heures de jour, 12 heures de nuit, 12 Dieux olympiens, 12 signes du zodiaque, 12 constellations etc.). Le chiffre 13, en ajoutant une unité, devient donc signe d’imperfection et de désordre. En détruisant la perfection, il provoque le malheur… Par la suite, dans la Rome antique, on choisira le vendredi 13 pour procéder à des exécutions de condamnés.

    Cela dit, la Bible aussi sert de référence à cette superstition. Ainsi, lors de la Cène, le dernier repas de Jésus-Christ ne compte-t-il pas 13 participants ? Les 12 apôtres et Jésus ? Et le Christ aurait été crucifié un vendredi. Quant à la mythologie nordique, elle aussi fait référence au chiffre 13 en tant que chiffre maudit. Odin aurait ainsi invité 11 amis Dieux à sa table dans le Valhalla mais un dernier convive s’invita : Loki, Dieu de la guerre et du mal. Il n’était pas le bienvenu et Balder, fils d’Odin et dieu de l’amour, voulut le chasser. Une grande baston éclata chez Odin et Loki tua Balder d’une flèche empoisonnée en plein cœur… C’est pourquoi désormais… Il n’est plus question d’être 13 à table ! D’autre part, Frigga, reine des Dieux et déesse de l’amour et de la fertilité, était toujours célébrée un vendredi mais avec le temps et l’évangélisation des pays du nord, Frigga devint un symbole païen et de Déesse de l’amour, elle devint… Une terrible sorcière bannie qui, voulant se venger, invitait le Diable et onze sorcières tous les vendredis pour jeter des mauvais sorts aux hommes ingrats qui l’avaient chassée de leur cœur.

    Depuis, le vendredi 13 ou le chiffre 13 sont synonymes de jour de chance ou de malchance car les superstitions ont la vie dure. Certains événements plus récents et horribles sont reliés au vendredi 13 comme le crash dans les Andes d’un avion en 1972. Des cinéastes ont réalisé des films trash comme « Vendredi 13 », etc… Et d’aucuns pensent encore qu’un astéroïde passera tout près de la terre le vendredi 13 avril 2029… Pourquoi ? Allez savoir !

    Quoi qu’il en soit, dans l’Histoire, rien n’a jamais prouvé qu’il ne soit passé plus d’événements malheureux ou plus heureux ce jour-là plutôt qu’un autre. Au point de vue des statistiques, un vendredi 13 peut se produire entre une et trois fois par an.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :