• Dieu existe-t-il ?

     


    Depuis toujours, toutes les religions parlent d'un ou plusieurs Dieux gouvernant le monde et les hommes.

    Depuis toujours encore, c'est à partir de la révélation de quelques envoyés divins prenant la forme de messies ou héros que se révèle le message éternel. Selon les cultures ou l'état d'avancement des civilisations, ce message essentiel dans son contenu prendra alors une forme adaptée aux mentalités auxquelles il s'adresse.

    Depuis toujours enfin, les hommes représentent et se représentent la divinité à leur image : un Etre supérieur (mais humanisé) doué de toutes les facultés lui permettant de gouverner les mondes et de juger les siens.

    Tantôt vengeur, irrascible et coléreux, tantôt rempli d'amour et de compassion, la représentation de ces dieux vus par l'homme n'est, au final, rien d'autre que la projection inconsciente et idéalisée de leurs qualités et défauts, de leurs espérances et angoisses face à l'infini et à ce qui leur paraît inaccessible en ce bas monde.

    Comme le disait si bien Goethe : "les hommes traitent Dieu comme si l'Être suprême, l'Être incompréhensible, indéfinissable, n'était guère autre chose que leur semblable".

    Ce froid constat sous-entendrait-il que Dieu ou le Divin n'existe pas et qu'il n'est au final qu'une pure invention humaine, une croyance destinée aux faibles d'esprit ? Certainement pas.

    L'idée que nous avons de Dieu est simplement en retard.
    N'en déplaise à toutes les Eglises qui, depuis des millénaires, tentent de réduire Dieu à l'interprétation sacrée de leurs Ecritures (comme si le Divin avait fixé des limites à sa Pensée) ; n'en déplaise à tous ceux qui ne voient dans ce terme que la naissance d'une nouvelle religion, athée, fondée uniquement sur l'observation mécanique de la matière (comme si le Divin se réduisait à cette dernière) Dieu continue de témoigner son ineffable présence au sein de chaque chose, visible ou invisible. Il ne tient qu'à nous d'en comprendre le sens à défaut de l'Essence.

    Si Dieu existe, qui est-Il ?
    Vous l'avez compris, certainement pas ce à quoi les hommes le réduisent. Nos conceptions de l'infini et de l'Absolu sont tellement restreintes qu'il serait vain de croire que le Divin pourrait être entièrement accessible à l'entendement humain. Il nous faut donc faire preuve de beaucoup d'humilité pour tenter d'en approcher la dimension.

    Nous sommes enfants de la Nature, nous vivons avec elle, nous nous nourrissons par elle. Elle accompagnent le début et la fin de nos vies ; elle est notre propre nature. En un mot, elle ne nous est ni étrangère ni séparée.

    Or, l'observation et la science nous montrent et nous enseignent que du plus petit être vivant au plus abouti, de la plus infime particule à la plus grande galaxie, chaque chose répond à un agencement structurel et à un ordre parfaits.

    Tout dans l'univers et dans la nature procède d'un développement et d'une harmonie visibles, tangibles. Ceci nous est tellement évident que nous ne le voyons même plus, pas plus que les cycles qui accompagnent les processus de la Vie en général et de nos vies en particulier.

    Nous nous émerveillons de l'arrivée du printemps non par l'admiration des forces extraordinaires qui, à cette période, s'activent pour faire tout croître dans la nature, mais parce que nous bénéficions de fleurs magnifiques dans nos jardins ou nos maisons. La plénitude de l'été ne prend bien souvent à nos yeux de valeur que parce que les vacances y sont associées. Les exemples pourraient ainsi se multiplier à l'infini.

    C'est ainsi que, trop absorbés par nos activités et nos agitations multiples, nous nous sommes peu à peu éloignés ou coupés de cette évidente Réalité témoignant de cet ordre universel en n'en gardant au mieux qu'une vision intellectualisée.

    Pourtant, là est la première et la plus évidente manifestation d'une Intelligence absolue à l'oeuvre
    dans tout l'univers
    .
    En effet, comment les choses et les êtres pourraient-ils s'organiser autrement s'ils ne répondaient pas à un Principe coordonnateur ? Principe dont la manifestation se concrétise par des lois invisibles aux effets visibles, intemporelles mais inscrivant néanmoins leur action dans le temps et enfin omniprésentes.

    Nous sommes là en présence d'un plan global et universel qui dépasse largement la causalité humaine et dont nous faisons, quoiqu'il en soit, partie. Ce Plan intelligent et intelligible est le reflet d'une puissance animatrice que nous pouvons nommer Dieu dans son corps physique.

    A ce corps physique nous sommes intimement liés puisque nous procédons de sa nature et de son ordre. Et si nous n'en comprenons pas l'Essence originelle, il nous est donné d'en saisir l'unité partout présente.

    Mais l'univers ne se résume pas à un laboratoire de physique ou de chimie.
    Il est une autre dimension de l'être qui ne se résoud pas au mental et à sa capacité indéniable d'analyse et de raisonnement.

    Complémentaire à ce dernier, l'âme qui transporte nos idées et nos pensées en les faisant jaillir d'un monde insondable n'en est pas moins réelle. Elle nous fait pressentir les choses sous un autre aspect, une autre facette.

    Ainsi les formes qui naîtront de l'assemblage de milliards d'atomes et de molécules donneront-elles naissance, grâce à elle, à la beauté, au sentiment, à la plénitude ou au contraire à la disharmonie.

    Cette perception par l'âme procède d'un autre ordre que celui de l'analyse descriptive Elle donne vie et sens à toutes choses et procèdent par contemplation. Avec elle, l'atmosphère n'est plus simplement un mélange de gaz mais une porte ouverte vers l'infini à travers la vision de la voûte étoilée.

    La beauté universelle prend avec elle une toute autre mesure. Son inspiration peut soulever des montagnes, abattre tous les obstacles ou faire naître encore de nouveaux mondes. D'elle jaillit le génie ou le commun, la mémoire du passé ou celle du futur car elle n'est soumise ni au temps ni à l'espace.

    L'âme voyage dans une autre dimension en même temps qu'elle est incarnée dans la nôtre. Sa nature est tout aussi insondable que l'est Dieu parce que associée à son Essence et définitivement non perceptible à nos sens.

    Mais nul doute qu'elle est en chacun de nous, plus ou moins endormie, et qu'elle révèle l'action divine en mouvement à travers nous.

    Oui, Dieu existe mais d'une manière différente de celle que nous l'imaginions jusqu'à présent !
    Il nous faudra certainement encore beaucoup de temps pour en appréhender sa véritable nature autrement que par des formes d'idôlatrie ou de personnification tout aussi respectables que simplistes.

    Mais une chose est sûre : il est temps d'élever nos consciences pour en apprécier la plénitude et faire en sorte que le Divin, qui ne demande qu'à s'exprimer pleinement à travers ses créatures douées d'intelligence, témoigne à travers elles de son Intelligence universelle.


  • Commentaires

    1
    santafe42
    Lundi 9 Novembre 2009 à 12:05
    pour moi dieu existe en chacun de nous, c'est nous qui sommes nos propres dieu car nous pouvons faire autant de bonnes choses que de mauvaises.
    la priere sert ?ous reconforter ?hercher un soutien et les differentes religions s'en ont servis pour faire des hommes des adeptes.
    voila bonne journ?
    2
    azare
    Lundi 23 Août 2010 à 08:01
    je vois que l'islam nous donne des reponses a tat de questions.unitile de chercher ailleur.
    3
    biribibi Profil de biribibi
    Lundi 23 Août 2010 à 08:17
    L'islam autant que toutes les croyances, mon blog est comme l'indique son nom, un lieu d'échange, de partage et de réflexion qui concerne toutes les croyances, même les plus farfelues, et toutes les cultures.
    4
    azare
    Lundi 23 Août 2010 à 08:25
    en tant que musulmans tres croyant j'ai donne mon opinion.je vois pas ou est le probleme.
    5
    biribibi Profil de biribibi
    Lundi 23 Août 2010 à 09:58
    Je respecte les musulmans et et je ne te fais aucun reproche, personnellement je pense simplement que toutes les croyances sont des chemins qui mènent à la divinité, mais que les chemins eux-mêmes ne sont pas la vérité. Il faut néanmoins choisir un chemin et s'y tenir pour tenter de découvrir la vérité. Bon ramadan. Bisous
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :